Carole Dailly -Poème

Etrangère familière

Douceur et grâce

Nature Mère

Puissance de ton rêve

Passerelle

Ciel origine

Eclaire-nous,

Evade-nous,

Retrouve-nous

Dans la voix du silence

Et de l’infime mélodie de la forêt

Du clapotis du ruisseau

Du songe de la biche

Et sous le regard attentif de la chouette

Envole et enlace notre amour

Nos défunts

Et l’oiseau bleu

Jusqu’à l’air étrange et vif de la montagne

Et leur temps Autre

Portrait crayon et fusain hiver 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s