Les expressions grivoises de nos grands-mères – faire des fredaines ?

Voila-t-il pas que nos grand-mères y faisaient des fredaines et y courraient la prétentaine… On en apprend de belles grâce à ses expressions d’antan…

À vingt ans, il n’est pas rare de commettre un petit écart de conduite et oui la folie de la jeunesse nous pousse parfois…à faire des fredaines ! Sacrées Grand-mamans elles ont bien dû en faire des fredaines et oui on s’amusait autant hier qu’aujourd’hui voir plus et les petits écarts de conduite n’étaient rares.

Origine

Cette Expression française qui remonte au XVIII siècle et viendrait de l’adjectif   » fredain  » signifiant mauvais. Ce terme se rattacherait à un groupe de mots d’ancien provençal pour dire scélérat qui faisait allusion à l’époque à celui qui a renié le serment prêté.

Par extension, Une fredaine est devenue une petite erreur de comportement qui peut être jugée comme inconvenante ou contraire aux mœurs. Mais il n’y a pas de connotation  » perverse « à l’expression, au contraire il s’agit d’un écart de conduite amoureux où il entre de la légèreté ; une folie de jeunesse, considérée avec indulgence. 

Alors avec le printemps voila revenu le temps des amours et des fredaines et que l’on ait 20 ans ou 80 ans peu importe le flacon pourvu qu’on y trouve l’ivresse !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s