La voix des poètes – Non à la guerre – Nicolas Gouzy

Ecrire ?

« Tu n’écris plus ? » me dit un ami inquiet de ma plume comme un propriétaire de perroquet craignant la psittacose. Me lit-il vraiment ou bien ne me dit-il cela que pour me lisser les plumes dans le sens du poil (expression hautement chimérique en l’occurrence) ? J’ai d’autres amis auxquels j’ai offert mes livres et qui ne m’ont lu qu’avec parcimonie mais qui, bravement, me demandent « Tu ne sors plus de nouveaux bouquins ? » Sortir un bouquin ou promener le chien ne faisait sans doute pour eux que peu de différence dans tant d’indifférence. Mais non, je n’écris plus. J’ai la plume suspendue, la plume vaine, la plume en Ukraine. Mais non mes stylos bavaient et maintenant ils pleurent. Is coulent une encre de sang couleur de malheur et quand j’en tache une feuille blanche merveilleusement vierge je pense aux viols des enfants ukrainiennes. Alors non je n’écris plus et je n’ai pas le plumage qui me démange. Alors non, je ne « sors » plus de livres et je n’ai pas de nouveautés dans les rayonnages. J’ai des morts, des bombes, des villes dévastées, des charniers et j’ai honte. J’ai des « mouvements de troupes » qui me donnent la nausée et des images de doudous ensanglantés plein le cœur. Sans doute vais-je perdre un peu de ma plume, un peu de ma couleur, un peu de ma signature et de mon style. Mais c’est si peu, si vain, si insignifiant quand tant d’autres là-bas fuient ou meurent.

Nicolas Gouzy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s