Instant arrêté-Régina Augusto


Sur la rose épanouie une perle de pluie
Seule trace de la nuit qui déjà s’est enfui,
Les rayons du soleil dans cette aube merveille
Est beauté sans pareil et moi je m’émerveille.
Et du fond du jardin me parvient le parfum
Des lys et du jasmin en ce nouveau matin,
Et le merle moqueur me chante avec ardeur
Son petit air bonheur qui monte jusqu’au cœur.
La douce brise d’été fait soudain remonter
Les senteurs du verger, odeurs chaudes et sucrées,
Je vois un écureuil mâchonner du cerfeuil
Se cacher sous les feuilles, me jeter un coup d’œil.
Je caresse de la main comme on donne un câlin
La rosée du matin sur les pétales satins,
Les clapotis de l’eau font un son clair et beau
Résonnent sur les carreaux de la fenêtre d’en haut.
Tito le Malinois, petit chiot plein de joie
Court de guingois pour se jeter sur moi,
Le rire d’Arsinoé, mon merveilleux secret
Mon petit ange aimé me dit qu’il faut rentrer.
Je reviens doucement vers ce si doux présent
Mon mari, mon amant et notre belle enfant,
Sur la table est posée un petit déjeuner
Qu’il nous a préparé des croissants du café.
Et ce petit bouquet odorant et léger
Qu’il a bien disposé mes trois fleurs préférées,
Iris Arum et Lys aux parfums qui se glissent
Et toujours finissent en bouquet des délices.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s