La voix des poètes – Non à la guerre – Jo Cassen -L’Autre Dictateur



Quelques mous sans valeur scrutent le bal des prix
Le carburant, le gaz, bientôt la nourriture ;
C’est la faute au nabot, l’erreur de la nature,
Le môme pisse-froid, fabuleux incompris.

Chacun la savait bien chez ces brillants esprits,
Que notre Grande Europe est la caricature
D’un organe puissant face à la dictature ;
Et que rien n’influence un odieux mépris.


Aussi l’ardent se cache, enchanté de se taire,
Jamais on ne frémit face au clown solitaire ;
On calme son courage et farde son ressort.


Charlot dessine-nous ce monde d’épouvante,
Que l’Homme se retrouve et défende son sort,
Jusqu’à mourir debout, et non vivre en servante.
« Fabuleux égarements » 8 mars 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s