La voix des poètes – non à la guerre – Alain Graz – « Écrivez, griffonnez, gueulez s’il le faut…

« Écrivez, griffonnez, gueulez s’il le faut
Libérez la parole et les mots
Criez si ça vous chante
Parlez aux oiseaux
Aux étoiles, à la lune blanche
et même à vous Amis à la fenêtre ouverte
Prenez votre plume tendre
Pour rendre le cœur de chacun plus grand.
Il y a de l’honneur à révéler au monde entier
Le sentiment de fraternité
Là où tu souffres, j’ai mal aussi
Là où l’on t’humilie, je fais face.
Quand l’on t’oublie
Pour toi, je laisse une trace.
Jamais je ne me lasserai
D’être le témoin de la barbarie
Sans écrire, griffonner, chanter s’il le faut
Trouver les mots fracassants pour dénoncer la brûlure au fer rouge
Qui me marque la peau, de la sauvagerie humaine »


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s