Rosemary Romy – Poème

Ma poésie dépenaillée d’avoir été trop lue
Libre de mots maîtrisés, heureuse de s’être épanchée,
Dans un rai de lumière, poussières d’une  » alter ego  » échevelée
Se délivrant d’une peau de chagrin trop exiguë…
J’y respire l’odeur des souvenirs, des heures perdues,
Comme une rose séchée refleurit sur un velin poudré
Bouts de dentelles fripés d’excès, d’abandon absolu,
Oubliant ses colères sous des minauderies effrontées…
Comme un mystère démasqué se dénude impudique
Déliant enfin un chant d’amour en continu
La rondeur d’une écriture aux déliés érotiques
S’offre à vous yeux comme la plus naïve des ingénues !


Label RR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s