Ahmed El Fazazi -Désir…


Tu danses
Sur les fleurs printanières
De ma mémoire
Sans te nommer
Tu chantes
À la fenêtre ouverte
De mon cœur
Insensé
Et que le désert au loin
Par-delà sa nostalgie
Par-delà son silence
Par-delà sa métrique
Nous prépare
Un verre de lait
Et des dattes sucrées
Ainsi
Entre les enfilades
De ses dunes
Attise nos désirs
Au coucher du soleil
Entre ses oasis ensommeillées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s