Le geste de la douceur – Carole Dailly

Un petit recueil tout doux qui touche au cœur, fragile et gracile à l’image de Carole Dailly tout en pudeur et finesse…Un coin de ciel bleu, des mots qui réconfortent et éloignent la grisaille… On en a bien besoin ! J’en ai choisi quelques extraits qui m’ont touché et que je partage avec vous tout au long de ce mois d’avril qui j’espère sera le commencement d’une aube nouvelle et d’un printemps radieux ! Belle lecture

Elsapopin

La grisaille s’est saisie du jour

L’esprit est rentré au-dedans

Passé, avec elle, hors du temps

Et, au seuil, l’immensité retournée

*

C’est une marche

Au rendez-vous d’un recueillement

Peut-être

Au rendez-vous d’un appel

Ancien Premier C’est certain

En mouvement, au plus près,

Cette présence, même infime,

Retrouvée par le lien du silence

*

Le chemin parcouru avec le silence

Quelquefois et d’eux-mêmes,

Les pas s’arrêtent

Et la main de palper la terre, l’écorce, l’air

Tout l’être de sentir

*

Et puis, d’eux-mêmes, les pas reprennent

Le chemin parcouru avec le silence

-tenu au bras comme son amoureux –

Et soudain, la vie montée d’un cran.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s