Denise Rigot-Dessirier – L’été le soleil est assis sur sa chaise

L’été le soleil est assis sur sa chaise
Auprès des clématites
Contre les volets bleus.
Un silence d’abeilles
En crépitantes braises.
Les herbes chaudes
Ont pris l’odeur d’océans endormis
Et l’azur s’agrandit dans tes yeux.
Je te vois, tu écris
Dans l’air silencieux.
La vieille mère est là
Ourlant son rêve à l’infini
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s