La voix des poètes – Non a la guerre – Muriel Odoyer – Chante, ne t’arrête pas, chante

Il y a ce chant qui nous transperce l’âme
Qui s’insinue au plus profond du cœur
Ce chant qui s’impose sous le drame
Des villes tombées sous la terreur
Chante, ne t’arrête pas, chante
Brise le mur, chasse le chaos
Donne de ta voix pour que s’invente
Une ouverture, au ciel, là-haut

Les champs de blé au loin s’enflamment
Ne reste plus pour le semeur
Qu’une terre brûlée sous l’oriflamme
D’un pays qui, sous les bombes, meurt
Chante, ne t’arrête pas, chante
De ton murmure, grossit le flot
Des paroles pour que chanson replante
Des épis d’or toujours plus haut
Dans les convois, les hommes, les femmes
Les enfants quittent leur demeure
Sans rien pour eux que toutes ces larmes
Qui tombent, inondent les champ
s de pleurs
Chante, ne t’arrête pas, chante
Un air si pur que tout là-haut
Le ciel t’entende, oui, chante, tente
D’arrêter les chants de sanglots

Un grand merci à Claude ( Sans Claude ) pour le partage de mon poème sur son blog  » la voix des poètes, non à la guerre  » ! J’en profite pour dire que je vais bientôt publier un recueil spécifique regroupant tous les poèmes que j’ai écrits sur l’Ukraine en reversant une partie des droits d’auteur pour une Association d’aide à l’Ukraine ! Modoyer

Le blog bien sur vous tiendra au courant pour celles et ceux qui souhaiteront se procurer le recueil.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s