La voix des poètes- Non a la guerre ! Nicole Milhac – PETITE NATURE, VA


Je caressais les tombes des enfants au cimetière
Mais je haïssais toujours les feux d’artifice.
Des enfants viendront jouer à la plage
Là bas, à Odessa, une génération trop tard.
Ô mon infini d’horizon, de mer en marée et de ciel,
Je comptais les grains de sable par milliards.
Déminages à la plage, après la deuxième mondiale
Certaines peurs, avions et explosions, sont ancrées.
Tu avais à jamais peur des soldats et tu avais
Peur aussi pour les démineurs d’après guerre
Les deux à la fois, impossible de prendre parti.
Je dis encore tu, mais je mens. J’étais l’enfant …
Le regard sur l’horizon, je portais une charlotte,
Un seau carré en bois et une pelle de même.
Mais les mines peuvent tuer tous les petits
Elles étaient ancrées, enfouies dans le sable.
Pourquoi ? Juste par gout amer de tuer?
Pour empécher tout débarquement ?
Enfant, tu sens juste l’amertume noire qui te
Remonte dans la bouche. Toute cette bile amère
Mais ils riaient : « Tu t’écoutes. Petite nature, va ».
Pourtant ça tuait aussi les petits venus jouer là.
J’avais le regard sur l’horizon, je portais une charlotte,
Un seau carré en bois et une pelle de même.
A la plage, ils déminaient. Les guerres ont-elles une fin?
Les animaux humains mêlent toujours le cruel et le doux.
Ils prennent parti … en vertu des grands sentiments
Qui brouillent l’eau des étangs comme la mer sur le sable
Les aider à moins prendre parti que conscience, j’en sais rien …
Nager vers l’horizon, l’esprit lucide et l’âme bienveillante.
« Des fois, je voudrais bien être morte », rêvait l’enfant
J’ai mis toute ma vie à oublier cette injonction…
Je caressais les tombes des enfants au cimetière
Mais je haïrai toujours les feux d’artifice.
Des enfants viendront jouer à la plage
Là bas, à Odessa, une génération trop tard.

Odessa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s