Coups de gueule : L’actu de Pierre Thevenin

Ukraine bombe

En Ukraine, selon les autorités russes, il n’y a pas de guerre. En Algérie il n’y en avait pas non plus dans les années 50-60. Il s’agissait officiellement d’une simple « opération du maintien de l’ordre ». Ce n’est qu’à partir de 1999 (!) que les autorités françaises ont parlé de « la guerre d’Algérie ».

Marioupol ce qu’il en reste

Télérama du 16 mars : « En léger différé » (une chronique dont j’ai déjà eu l’occasion de parler à propos du procès des terroristes) : débat à Cnews sur l’Ukraine. Quelques extraits choisis : Guillaume Bigot, éditorialiste de la chaîne : «Le plan A de l’armée russe était de créer une espèce de choc pour que les autorités ukrainiennes se disloquent. Ça n’a pas fonctionné, donc ils sont obligés d’encercler les villes. Le plan B n’est pas d’écraser et de transformer ces villes en Grozny ». Ben voyons ! Aymeric Chauprade, ancien député FN, qui se présente comme un géopolitologue : « Le rôle de la Russie n’est pas de cibler les civils ». Gabrielle Cluzel, du site Boulevard Voltaire (site de droite extrême fondé en 2012 par Ménard avant son « chemin de Damas ») : « Il faut savoir que Vladimir Poutine aime beaucoup Kiev. Certains disent qu’il va préserver son patrimoine parce qu’il y est très attaché. ». C’est-y pas mignon ?

Anne Genetet

Une voix discordante, celle de la journaliste et députée Anne Genetet : « Les forces russes tirent sur les civils, c’est une réalité. » Réplique de Chauprade : « Les tirs sur les civils, ce sont aussi les forces ukrainiennes (ah bon ?). Ce sont des mots et de la politique, pas de l’analyse ». Commentaire de Samuel Gontier, le journaliste de Télérama responsable de cette rubrique hebdomadaire qui s’intitule, donc, « En léger différé » : « Lui (Chauprade) ne fait pas de politique quand il légitime l’invasion : « Pour ne pas avoir associé la Russie à l’architecture de sécurité européenne, nous en payons le prix aujourd’hui ». Qui, nous ? Les chroniqueurs de la chaîne, pas les Ukrainiens ?

Pécresse

Un peu de gravité pour finir : Pécresse qui ne cesse de baisser dans les sondages, a dévoilé des noms pour son improbable gouvernement : Pierre De Villiers, Teddy Riner, Leïla Slimani (qui ne lui ont pas donné leur accord ; le judoka n’était même pas au courant).

Ménard,

Profondément touché par le drame des Ukrainiens, l’« autre rat », Ménard, regrette ses propos anti-migrants de naguère, relatifs aux Syriens et aux Afghans. Si ça continue, il va fonder Reporters sans Frontières, oubliant qu’il l’a déjà fait en 1985. Et puis, sur la lancée, il va soutenir Nathalie Arthaud (au lieu de Jeanmarine, à laquelle il demeure malgré tout fidèle, mais pour combien de temps ?), la candidate de Lutte Ouvrière, organisation dont il fut membre dans une autre vie. À propos de son repentir, Marion Le Pen lui rappelle la tuerie du 13 novembre 2015. Eh oui, selon elle, comme ce que voulait le Che Guevara avec le Vietnam, les Grands Remplaçants créent des Bataclans partout. On ne les a pas encore vus ? Ne vous réjouissez pas trop vite. Il suffira que Marion la sentinelle ait un moment d’inattention.

Gérard Vespierre

Un chercheur, un vrai, Gérard Vespierre : « Qui a refusé de dialoguer avec l’Ukraine ? Vladimir Poutine. La guerre était voulue ». Et, en réponse, un dernier petit chaupradisme pour la route : « On n’est pas sur le même terrain. Vous êtes au niveau moral, dans le jugement, je suis dans l’analyse ». Encore ?

Et re-Bigot, au sommet de son nanar : « Je partage pas l’idée que Poutine a (moi, j’aurais mis « ne » devant « partage » et j’aurais employé le subjonctif mais je ne suis pas éditorialiste ni géopolitologue) une idéologie totalitaire avec un projet d’expansion. Il a plutôt une posture défensive. Cette agression de l’Ukraine n’est pas une démonstration de force mais de faiblesse ». Salaud de Zerensky, qui ose s’attaquer à plus faible que lui (si j’ai bien compris parce que le propos n’est pas très clair) ! En tout cas, vous avez compris : pour l’« analyse », une seule chaîne : Cnews.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s