Mohamed Amara – Ne me demande rien



L’insomnie a produit ce poème. Elle m’a instruit à travers le vent de cette nuit, de vous le présenter ainsi

Ne me demande rien,
De moi, n’exige rien
Je n’ai besoin que de ta présence
Pour comprendre ton essence
Pour saisir tes désirs qui ne font aucun bruit
Pour voir tes blessures les plus enfouies
Je saurai te combler de mes bienfaits
Et ma fortune je te l’offrirai
Elle a été amassée tout le long de ma vie
Avec, j’ai construit ce que je suis
Je suis léger comme l’air
Je suis un pianiste hors pair
Je saurais jouer toutes les musiques d’amour
Sur les touches de ton cœur troubadour
Tu n’auras qu’à me laisser lire ta partition
Et tu verras la dextérité de mes doigts sur ton corps brûlant
Les oiseaux chanteront au diapason de nos gémissements
Les étoiles danseront autour de la lune qui nous regarde tendrement
Il y a tant de chaleur dans les couleurs
Que même les plus froides apaisent la douleur
Je suis cet arc-en-ciel qui émerveillera tes yeux
Les étincelles du bonheur éclaireront pour nous un monde merveilleux
Je rêve, je sais
Mais j’aime rêver
Sans le rêve je me dis
Nous n’aurions jamais eu notre moment de paradis


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s