La voix des poètes- Non à la guerre! Patricia Ligouis Fort – Et dans ce jour qui expire…

Et dans ce jour qui expire
En lave d’or incandescent
Une sanguine larme s’étire
Sur un ciel bleu orient
L’aile lourde déchire
Le voile d’éternels instants
A l’ocre de mes pupilles
Se mêle ce regard de géant
L’arc de la baie vrille
Dans mon cœur béant
De brûlantes banderilles`
Ouvre des replis du temps
Des milliers d’éclats argent
Parsèment les flots d’esquilles
De larmes d’enfants
Dentelle firmament, innocente résille
Un amour si grand
Que la douleur estampille
Les dires du vent
Noués aux ramilles…
Du temps….

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s