La voix des poètes- Non à la guerre ! Domi Bergougnoux – A peine j’ouvre les yeux


A peine j’ouvre les yeux
cri du corps
cri des coeurs
rien ne se tait
Les crocs sont de sortie
le peuple loup hurle à la vie à la mort
plus personne n’ose rire de tout
L’écorce des jours sera loin
les enfants ne seront plus jamais les mêmes
nous serons hier ou peut-être demain
A l’aune d’un monde qui dérape
et s’oxymore
il n’y aura plus de nuit
qu’en sera-t-il du chant pur des étoiles ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s