La voix des poètes- Non à la guerre ! Nicolas Gouzy -Demain, c’est bientôt !

gouzy

Je me foutais du temps qui passait devant ma porte, tambourinant, sonnant nuitamment puis partant en courant, ricanant. Ce temps passé, discret ou tonitruant, sage ou énervant, ne m’empêchait guère de rêver demain, de rêvasser comme on ne rêve jamais assez, pour le plaisir de l’écrire, de le deviner dans mon présent. Je n’ai commencé à m’en préoccuper qu’en regardant grandir mes enfants. Avant eux, les anniversaires, les fêtes et les photos-souvenirs, je m’en fichais royalement. Avec eux aussi du reste, car je n’ai jamais eu pour ces moments ni pour ces enfermements du temps d’attentions particulières, au risque de paraître méprisant, orgueilleux et distant. Je me foutais du temps présent aussi, parce que passé, tout le temps, à chaque instant ; le temps pour le dire et le voilà écoulé, remplacé ; le temps pour le vivre et le voilà dépassé, envolé. J’aimais le temps à venir, le temps-avenir, pour le plaisir de l’écrire, de le prédire en l’écrivant, comme un brouillon de vie, l’esquisse d’un demain. J’abandonnais volontiers le temps chagrin du maintenant à ceux qui y avaient quelque chose à faire, m’abandonnant pour ma part au temps qui me restait, à celui qui venait. Et puis je dois dire que ce temps effrayant, ce temps dorénavant, ce temps navrant des bombardements, m’a fait voir les choses autrement. Je me suis mis à aimer le temps d’avant, ce temps passant, ce temps des passants, pour le plaisir de l’écrire en passant. Je me suis mis à regretter le temps que je n’avais pas assez passé avec les miens, du temps perdu à ne pas les embrasser. Je me suis mis à espérer du temps demain, pas du grand avenir, non, du petit temps quotidien, du temps gagné à en perdre doucement, de ce temps vécu tendrement et longtemps, d’un temps construit d’un maintenant aimant et tolérant, d’un hier enfin vaincu et d’un demain qui serait à nouveau le printemps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s