Dialogues surprenants – Jean Paul Clair

– Il t’a fallu tout ce temps pour aller poster une lettre.

– Pardon, mais il y en avait deux.

*****

– Bravo madame, pour le réflexe d’assommer le cambrioleur.

– J’ai cru que c’était mon mari qui rentrait.

*****

– Il parait que ce pauvre Antoine a fini de souffrir.

– Oui c’est vrai, sa femme est morte.

*****

– Si vous connaissez la taille de la vigne je vous engage.

– Je n’ai jamais mesuré, c’est une devinette ?

*****

– Pourquoi m’as-tu acheté une montre de plongée.

– Pour que tu puisses faire la vaisselle sans l’enlever.

*****

– Avant toi j’ai eu 5 prétendants plus intelligents que toi.

– Je veux bien te croire, eux ils ne t’ont pas épousée.

*****

– Je ne sens plus mes pieds.

– Nous on les sent encore bien.

*****

– Il parait que tu as raconté des mensonges à mon fiancé.

– Normal, si je lui avais dit la vérité il aurait pris peur.

*****

– Ils sont de quelle époque tes tableaux ?

– De l’époque où j’avais encore de l’argent.

*****

– Arrêtez de me dévisager !

– Je ne vous dévisage pas, je vous envisage.

*****

– Notre ami Jean-Jacques est veuf pour la troisième fois.

– C’est toujours les mêmes qui ont de la chance.

*****

– Je ne sais pas quoi dire pour assurer votre défense.

– Dites que c’est vous qui avez fait le coup.

UN COUP DANS LE RETRO

L’IMAGE DE LA SEMAINE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s