Julie Ladret – Le désir de vivre

Il existe un murmure dans les silences 
Un frémissement naissant au sein des fêlures
Un frisson sur l’échine de l’absence
Une rupture 
Le renoncement nécessaire de ce non être sans chair

Il existe un murmure dans les silences
Une lutte qui cogne bien mieux que les mots 
Une petite chanson entêtante qui mouline les pensées et aspire les inspirations. 
Il en ressort une bouillie de confusion 
Tous entendent le murmure…
Chacun cherche le sens, le pourquoi 
Sans appendre l’alphabet familier 
Comme des runes indéchiffrables 
Comme vidés du peu d’être
Comme bourrés de «peut-être», 
Nous sommes indécidables et insatiables 
Alors qu’il n’y a plus de raison ni de déraison, plus de fin ni d’origine, il ne reste que ce murmure…. 
Comment le lire?
Tarir le pourquoi pour assouvir le comment

Il existe un murmure, un murmure sans mot, 
Un désir brut qui ne s’entend que dans les silences

Julie Ladret - Le désir de vivre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s